Conférence: impact de l
Un week-end de conférences pour vous informer ! Des Stands Mieux-Être Les deux Jours…samedi 13 et dimanche 14 juin

Samedi 13 juin

11h La récupération de l'eau de pluie
Pierre l'éco-l'eau installateur en récupération de l'eau
pour une gestion autonome de l'eau dans votre maison

13h Comment choisir son eau de boisson ?
Alain VOYEAU Géobiologue-conférencier
Quels sont les critères de choix à connaître, pour choisir l'eau la mieux adaptée à notre organisme?
Approche par la bio électronique Vincent

15h Les pollutions intérieures
LaurenceBOURDAIRE Psychologue Naturopathe
Les peintures murales, les colles des meubles en panneaux de particules, les produits ménagers, sont autant de molécules polluantes pour l'organisme. Les repérer et les éviter...

17h Les pollutions Electromagnétiques intérieures
Alain VOYEAU Géobiologue-conférencier
Quelles sont ces ondes ? Les repérer dans la maison.

Samedi 13 et Dimanche 14 JUIN 2009
Escale RIVOLI
La Roche/Yon

Dimanche 14 juin

11h Les maisons en paille
Christophe BENOIT Maître d'œuvre en éco-construction
Intérêts écologique et pour la santé, des maisons en paille

13h La notion de terrain Géo pathogène
Jean-Marc BILLARD Géobiologue
Le terrain sur lequel est construit votre maison peut générer des ondes négatives, qui peuvent affaiblir votre organisme...

15h Les Ondes Electromagnétiques Extérieures
Association Robin des Toits Arnaud KLEIN
Témoignage de personnes électro-sensibles Anne BOURY
Quel est le combat de l'association Robin des Toits ?
Pour quelles raisons ?
Témoignages, par des personnes électro-sensibles, des difficultés qu'elles vivent au quotidien...

17h Incidences physiologiques des Ondes EM
Laurence BOURDAIRE Psychologue-Naturopathe
Quels sont les effets sur l'organisme des ondes générées par les téléphones portables, les antennes relais...

Renseignements 06.80.00.39.35 vis.tes.reves.over-blog.com
Entrée 5€/jour

Cyberaction: riz génétiquement modifié
Le riz constitue l'aliment quotidien de base pour la moitié de la population mondiale. C'est la culture alimentaire la plus importante du monde.

Le riz génétiquement modifié (GM) représente une menace réelle pour l'agriculture et la biodiversité et un risque potentiel pour notre santé. D'ailleurs, la plupart des pays ne se sont pas risqués à des expérimentations hasardeuses avec le riz et, à l'heure actuelle, aucun pays ne cultive commercialement de riz GM.
Mais Bayer, le géant allemand de l'agrochimie, a développé un riz GM, tolérant à de fortes doses d'un herbicide toxique, le « glufosinate ». Cet herbicide est considéré si dangereux pour la santé humaine et l'environnement qu'il va être prochainement interdit en Europe. Dans les semaines à venir l'Union européenne doit décider si ce riz GM sera autorisé en Europe, mis en vente dans nos supermarchés et ainsi se retrouver dans nos assiettes. Si l'Union européenne l'autorise, les agriculteurs aux Etats-Unis et dans d'autres parties du monde seront incités à le cultiver.

Les portes pour une contamination généralisée de notre alimentation seraient alors grandes ouvertes.
Nous vous proposons de reprendre sous forme de cyber @ction (qui vous permet d'interpeller directement la Commissaire européenne à la santé Androulla Vassiliou) la pétition de Greenpeace

Alain Uguen, Association Cyber @cteurs

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - - - - -

Cyber @ction 317 : RIZ : défendons l'agriculture, la biodiversité et la santé.
Pour participer 1 simple
CLIC ICI suffit : la santé de milliards d'êtres humains vaut bien quelques secondes !

>>> COMMENT AGIR ?
> signer en ligne
> signer par courriel

C'EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :

1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l'objet de votre choix : protéger les consommateurs et les paysans
5- Adressez votre message aux adresses suivantes :
cyberacteurs@wanadoo.fr
Androulla.Vassiliou@ec.europa.eu

Cliquez ici
Vérifiez que les 2 adresses apparaissent bien
6- Envoyez le message
Cette cyber @ction est aussi signable en ligne

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion à la Commissaire européenne à la santé Androulla Vassiliou et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action et rajouter le nombre de participants à ceux de la pétition.

############
Prénom, Nom
Profession :
Adresse :
Localité :
Pays :

Madame la Commissaire
je demande à tous les gouvernements du monde de protéger les consommateurs et les paysans, leurs cultures et leurs champs en rejetant le riz GM de Bayer et en arrêtant tous les essais en plein champ de riz GM.
Veuillez agréer l'expression de ma vigilance citoyenne.
############

Voir la vidéo de présentation de Cyberacteurs: cliquer

Les crèches parisiennes écartent le bisphénol A
La Ville de Paris a pris la décision de ne plus acheter de biberons avec du bisphénol A (BPA) pour ses crèches - qui en utilisent 35 000.
"Nous avons pris la décision de n'acheter que des biberons sans BPA, au nom du principe de précaution", a indiqué au Monde Jean-Marie Le Guen, député PS et adjoint à la santé de la Mairie de Paris.
"Nous ne voulons pas prendre de risques", renchérit Denis Baupin, adjoint au maire de Paris chargé de l'environnement.

Le bisphénol A est une substance chimique utilisée pour la composition de certaines matières plastiques - le polycarbonate pour les biberons, le polyépoxy dans les boîtes de conserves, cannettes, etc. "72 boîtes de conserve ont été étudiées au Canada, toutes étaient contaminées au bisphénol A", assure André Cicolella, porte-parole du Réseau environnement santé (RES).

Le RES a récemment demandé l'interdiction du BPA dans les plastiques alimentaires. Il estime qu'il "n'y a aucun doute sur la dangerosité de la substance, particulièrement pour les nouveau-nés, en raison de son caractère de perturbateur endocrinien". Selon M. Cicolella, "le BPA est suspecté dans les grands problèmes de santé : cancer, diabète, obésité, atteinte de la reproduction... Les dernières données du BPA sur les neuroblastomes, qui sont parmi les cancers pédiatriques les plus fréquents, vont dans ce sens".

Fin mars, la ministre de la santé Roselyne Bachelot avait pourtant déclaré que des études fiables prouvaient l'innocuité des biberons fabriqués avec du BPA. La ministre se fondait sur l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) publié fin 2008.

Ana Soto et Carlos Sonnenschein, professeurs à la faculté de médecine de l'université Tufts, à Boston, et spécialistes de cette question, seront reçus, mardi 28 avril, avec des membres du RES, par des députés, dont Jean-Marie le Guen et des députés de l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé.

Lire la suite sur www.lemonde.fr

Pesticides et cancer de la prostate aux Antilles
Une étude scientifique montre un lien possible entre l'exposition à certains pesticides et le cancer de la prostate aux Antilles !

Les scientifiques de l’équipe du Professeur Belpomme ont conduit une étude multifactorielle en Martinique et en Guadeloupe afin d’élucider les causes de la prévalence particulièrement élevée du cancer de la prostate dans ces îles (une des plus élevée du monde).

L’étude, publiée dans le dernier numéro de la revue scientifique 'International Journal of Oncology', montre que les courbes d’augmentation des cas de cancer de la prostate divergent entre la France métropolitaine et les Antilles françaises depuis l’année 1983. Pour les auteurs, le fait que ces courbes ne soient pas parallèles suggère que, bien qu’il existe une certaine sensibilité génétique propre aux populations des caraïbes, ce facteur seul ne peut pas expliquer cette augmentation de l’incidence des cas de cancer de la prostate dans ces deux îles.
L’étude montre par ailleurs clairement que la pollution des eaux est liée avec les zones de culture de la banane et que la population générale étudiée au milieu des années 1970 était contaminée par des niveaux extrêmement élevés de pesticides POPs comme le DDT, le HCH, l’aldrin ou la dieldrine.
L’étude conclut que l’incidence grandissante des cas de cancer de la prostate en Martinique et Guadeloupe ne peut pas être liée à une modification des facteurs ethnographiques ou a un changement dans les modes de vie et suggère que des facteurs environnementaux, comme l’exposition intense et prolongée à des pesticides cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques peut causer le cancer de la prostate et que cette exposition pourrait être impliquée dans la croissance dramatique de l’incidence du cancer de la prostate en Martinique et Guadeloupe.

Le MDRGF salue cette nouvelle publication et appelle le gouvernement à tout mettre en oeuvre protéger les populations antillaises des sources de pollution par les pesticides encore présentes dans les eaux et dans les sols contaminés par des décennies d'agriculture ultra-intensive. De plus le MDRGF souligne l'urgence d'une réorientation des politiques agricoler locales vers des formes d'agriculture biologique ou de production intégrée, réduisant totalement ou fortement l'usage des pesticides.

Pour avoir accès à l'étude complète :

“Prostate cancer as an environmental disease: An ecological study in the French Caribbean islands, Martinique and Guadeloupe”
D. Belpomme, P. Irigaray, M. Ossondo, D. Vacque, M. Martin
International Journal of Oncology Volume 34 Number 4. 1037-1044. Avril 2009
http://www.spandidos-publications.com/ijo/34/4/1037